Bons conseils

  1. COVOITURER À TOUR DE RÔLE

    Si vous alternez le covoiturage avec vos voisins, vous partagez automatiquement les frais. Vous ne devez donc plus payer de contribution à l’autre chauffeur et vous évitez les transferts d’argent.

  2. ORGANISATION DES TRAJETS

    Qui conduit ? Quand ? Quel jour ? Une semaine sur deux ? Tous les soirs ? Tous les matins ? A quelle heure ? Quel est le point de rendez-vous ? …

    Assurez-vous d’avoir répondu à toutes vos questions avant de démarrer le covoiturage. Une fois que vous vous êtes mis d’accord, respectez vos arrangements et faites-y le moins de modifications possibles. Le covoiturage deviendra alors une vraie source de plaisir.

  3. POINTS DE DÉPART

    Vous pouvez bien sûr passer prendre les autres enfants à leur domicile. Mais si ce n’est pas évident, d’autres arrangements peuvent être pris en fonction des disponibilités de chacun. Vous pouvez, par exemple, vous donner rendez-vous à un point de rencontre sur le chemin de l’école. Le covoiturage démarrera alors de là.

     

  4. CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES

    Sachez qui vous devez avertir et ce que vous devez faire en cas de maladie ou de voiture défectueuse.

     

  5. PRÉVENIR L’ENSEIGNANT/E

    Pour les enfants en bas âge, il est préférable que l’enseignant(e) soit au courant des changements dans leur transport et qu’elle sache quel enfant part avec quel parent.

avec la collaboration de: un projet du:
WallonieTaxistop